Andrés Serrita : Soleá

vendredi 12 octobre 2007 par Claude Worms

Extrait d’ un concert donné à Radio - France

Navigation rapide

LA PARTITION

Le "palo"

Rappelons que le compás de la Soleá est un cycle de douze temps, avec des accents rythmiques tombant sur les temps 3, 6, 8, 10, et 12. Ce système d’accentuations n’est cependant pas le seul possible. On trouvera aussi :

_ Des accents par "medio compás". Dans ce cas, les accents des temps 7 à 12 sont dupliqués sur les six premiers temps, ce qui donne : (2), 4, 6, (8), 10, et 12.

_ La répétition des trois premiers temps, donc : 3, 6, 9, 12. Ce système est fréquent pour les falsetas procédant par marches harmoniques : transpositions sur différents accords du motif mélodique des trois premiers temps.

Pour la partition, nous avons écrit chaque compás sur quatre mesures à 3/4 (une noire = un temps). Les doubles barres de mesure bornent les compás successifs. Cette écriture est inexacte rythmiquement, mais elle met bien en valeur la structure harmonique des falseatas, les accords changeant en général par groupes de trois temps : dans la mesure à 3/4 "classique", le temps fort est le premier de chaque mesure (donc, 1, 4, 7, 9), ce qui nous contraint à noter les temps accentués sur la partition

La Soleá est jouée traditionnellement "por arriba", soit en mode flamenco de MI : notes Mi, Ré, Do, Si, La, Sol ou Sol#, Fa, Mi (échelle descendante). Les tonalités relatives majeure et mineure sont donc respectivement Do Majeur et La mineur. La cadence flamenca est construite sur le dernier tétracorde : Amin (9) - G (7 / 13) - F (7M / #11) - E (7 /b9). L’ instabilité mélodique du troisième degré (notes Sol ou Sol#) est la conséquence de l’ harmonisation du premier degré par un accord majeur : E, et non Emin (c’est ce qui distingue le mode flamenco du mode phrygien). Le "cierre" sur l’ accord du premier degré (ou sur d’autres accords du mode pour les falsetas plus développées) occupe les temps 10 à 12 du compás.

Les falsetas

Andrés Serrita rend ici hommage à son maitre, Sabicas.

La première falseta commence par une séquence traditionnelle (Amin - C - G(7) - F - E(b9) ), réalisée en mouvement ascendant (G en barré III ; F en barré V ; E en septième position). Les deux compás suivants sont joués en demi barré VII ( cordes de La, Ré, et Sol). Ce barré agit comme un capodastre : la transposition du mode "por arriba" à la septième case donne les doigtés de main gauche correspondant au mode "por medio" (mode flamenco de La). Les cordes à vide permettent de multiples dissonances de secondes ou neuvièmes mineures, notamment par la superposition des deux premiers degrés du mode (notes Mi et Fa).

Sur ce demi barré VII, les changements de basses du troisième compás suggèrent une séquence Dmin/E - C7 - F7 - E7. Il s’agit en fait d’un développement d’une cadence II - I (F - E) : substitution du septième degré au deuxième degré (Dmin pour F, relatif mineur) ; cadence intermédiaire V - I sur le deuxième degré (C7 - F7).

Le quatrième compás est une cadence traditionnelle VII - II - I (donc, à nouveau, avec une substitution de VII min. à II Maj.), réalisée sur des positions de main gauche avec cordes à vide (Dmin9 ; F#11), à la manière de Sabicas.

Le cinquième compás annonce une cadence conclusive VI - III - II - I (C - G - F - E). Mais la falseta est relancée par un changement de fonction de l’ accord de F : de deuxième degré du mode, il devient sous-dominante de l’accord du sixième degré, C ("cierre" sur cet accord : cadence plagale intermédiaire IV - I, soit F - C). Pour le "remate" conclusif, l’accord de C lance une cadence intermédiaire V - I sur le troisième degré (C7 - G), conduisant à une coda dont la séquence harmonique très serrée accentue la tension du discours musical (procédé fréquent chez Sabicas) : un accord par temps (F - G - C - Bmin7b5 - F - E).

La seconde falseta commence par une variante de l’ idée mélodique sur un demi barré VII de la falseta 1. Les deux derniers compás constituent un "remate" traditionnel sur une pédale d’ harmonie de F#11 (cordes de Ré, Sol, et Si). On gardera donc cette position de main gauche sur les neuf premier temps de chaque compás (jusqu’ au "cierre" sur l’ accord du premier degré, E, ou Eb9). On notera les basses très syncopées, touche personnelle d’ Andrés Serrita.

BIOGRAPHIE

Andrés Francisco Ximenes "Serrita" est né dans le quartier gitan de Barcelone. Son père, Antonio Francisco Serra, est un grand concertiste de guitare classique et flamenca, et le premier maître d’ Andrés.

Andrés Serrita commence l’ étude de la guitare à l’ âge de 9 ans. Il a 18 ans quand il arrive à Paris avec la compagnie de "La Camboria", pour une série de représentations au Théâtre de l’ Etoile. En 1963, il se produit dans la troupe de Carmen Amaya aux côtés d’ Andrés Batista. Il reste alors à Paris, et travaille au Catalan, au Barcelona, et dans la plupart des autres "tablaos" parisiens (La Venta ; El Córdoba ; La Puerta del Sol...). Sa carrière parisienne est ponctuée par de nombreuses tournées, notamment en Espagne, avec José de la Vega et Dolores Vargas "La Terremoto" (soeur du "Principe Gitano") ; et aux Etats Unis, aux côtés de Mario Escudero et Sabicas, dont il devient le disciple et perpétue le style.

Formé à la dure école de l’accompagnement de la danse et du "tablao", Andrés Serrita est un accompagnateur hors-pair, dont le "toque" est particulièrement remarquable par sa sonorité très flamenca et sa maîtrise infaillible du compás. On regrettera d’ autant plus qu’ aucun éditeur n’ ait encore jugé bon de l’ enregistrer en solo.

Pour contacter Andrés Serrita (cours, spectacles...) : 06 14 45 09 54

Biographie : Jean-Marie Nègre

Analyse et transcriptions : Claude Worms

Partitions

JPG - 539.8 ko
Soleá Falseta 1

JPG - 506.8 ko
Soleá Falseta 1 (suite)

JPG - 548.2 ko
Soleá Falseta 2

Galerie sonore

Soleá d’ Andrés Serrita : falseta 1

Soleá d’ Andrés Serrita : falseta 2

NB : Extraits de moins d’une minute. Nous prions les artistes ou les labels qui ne souhaiteraient pas que les fichiers Mp3 soient inclus dans cet article, de nous contacter le plus rapidement possible. Nous les retirerons immédiatement.


Falseta 1
Falseta 2




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 5745640

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics