Manuel Cano (8) : "Tientos del Albaicín" / "Tangos sevillanos"

vendredi 24 avril 2020 par Claude Worms

Transcription intégrale des deux compositions de Manuel Cano.

"El flamenco fabuloso de Manuel Cano" - Hispavox H 358, 1966

Malgré leurs références à deux genres distincts, les "Tientos del Albaicín" et les "Tangos sevillanos" déclinent, respectivement en Ré mineur et en La mineur, la même modalité rythmique. Ces deux compositions de Manuel Cano ne sont en effet pas construites sur ce que nous considérons actuellement comme les compases caractéristiques des tientos et des tangos (cf. "Un bref répertoire des formes flamencas - troisième partie"), mais sur le rythme, dérivé de celui de la habanera, des tangos "andaluces", "gitanos" ou "flamencos", tel qu’on le concevait à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Rappelons que leur cellule rythmique fondamentale correspond à ce que nous nommerions aujourd’hui un tanguillo de tempo modéré : un groupe de deux noires, souvent avec syncope interne, divisées en "croches inégales", pour reprendre le vocabulaire baroque. Le phrasé interne de chaque temps peut être ternaire (triolet noire + croche, type "shuffle") ou binaire (croche pointée + double croche). Avec une syncope interne, le phrasé sur deux noires peut également tendre vers un triolet de noires - vous trouverez au début de la partition de "Tientos del Albaicín" un court tableau des alternatives de réalisation de ces "croches inégales". Compte de tenu de l’interprétation, surtout dans le cas d’un guitariste adepte du rubato comme Manuel Cano, il est souvent difficile dans la pratique de distinguer nettement phrasés ternaires et phrasés binaires. L’important est de rendre sensible le balancement caractéristique des "croches inégales".

Les "Tientos del Albaicín" sont franchement atypiques, dans la mesure où ils sont clairement composés en tonalité de Ré mineur et non en mode flamenco sur La ("por medio") - avec la sixième corde en Ré, ce qui nous renvoie là encore à la guitare baroque "de cinco órdenes". Toutes les cadences Bb - A n’ont pas fonction de cadence modale II - I, mais bien de demi-cadence à la dominante de la tonalité de Ré mineur (Bb - A(7) - Dm). Manuel Cano poursuit ainsi la tradition des guitaristes andalous "éclectiques" de la deuxième moitié du XIXe siècle, et, une fois de plus, compose dans le style de l’un des ses maîtres, Ángel Barrios (cf. "El pitijolo (tango andaluz").

Claude Worms

Autres compositions de Manuel Cano disponibles sur ce site :

Inspiración de Medina (peteneras) / Romance a la soleá (soleares)

Duendes de Antonio Chacón (taranta) / En la sierra de Córdoba (serrana)

Reniego (siguiriya)

Cuevas del Sacromonte (zambra) / Concierto de campanas (granaína)

Bulerías del Anda Jaleo / Canción albaicinera / El Café de Chinitas / Nana de Sevilla / Tres morillas / El Vito / Zorongo

Villancicos jerezanos

Bulerías del Albaicín

Fandangos de la Alpujarra

Transcriptions (Claude Worms)

"Tientos del Albaicín"

"Tientos del Albaicín" / 1
"Tientos del Albaicín" / 2
"Tientos del Albaicín" / 3
"Tientos del Albaicín" / 4
"Tientos del Albaicín" / 5
"Tientos del Albaicín" / 6
"Tientos del Albaicín"

"Tangos sevillanos

"Tangos sevillanos" / 1
"Tangos sevillanos" / 2
"Tangos sevillanos" / 3
"Tangos sevillanos" / 4
"Tangos sevillanos" / 5
"Tangos sevillanos" / 6
"Tangos sevillanos" / 7
"Tangos sevillanos" / 8
"Tangos sevillanos"

"Tientos del Albaicín" / 1
"Tientos del Albaicín" / 2
"Tientos del Albaicín" / 3
"Tientos del Albaicín" / 4
"Tientos del Albaicín" / 5
"Tientos del Albaicín" / 6
"Tientos del Albaicín"
"Tangos sevillanos" / 1
"Tangos sevillanos" / 2
"Tangos sevillanos" / 3
"Tangos sevillanos" / 4
"Tangos sevillanos" / 5
"Tangos sevillanos" / 6
"Tangos sevillanos" / 7
"Tangos sevillanos" / 8
"Tangos sevillanos"




Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 11038954

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics