Óscar Herrero : deux nouvelles collections didactiques

mercredi 25 mars 2020 par Claude Worms

Óscar Herrero : "Aprende guitarra flamenca con Óscar Herrero. Volume 1. El pulgar" - un livre + vidéo (79 pages, texte en espagnol et en anglais, partitions en tablature). Óscar Herrero Ediciones, San Lorenzo de El Escorial, 2019.

Óscar Herrero : "Aprende guitarra flamenca con Óscar Herrero. Volume 2. El alzapúa" - un livre + vidéo (68 pages, texte en espagnol et en anglais, partitions en tablature). Óscar Herrero Ediciones, San Lorenzo de El Escorial, 2019.

Óscar Herrero : "Repertorio para guitarra flamenca. Seis obras para grado medio" - un livre + CD (48 pages, texte en espagnol et en anglais, partitions en solfège et tablature). Óscar Herrero Ediciones, San Lorenzo de El Escorial, 2020.

Des cinq volumes du "Traité de guitare flamenca" (Editions Combre, 1996-2006) que nous avons eu l’honneur de cosigner avec lui à ces deux nouvelles collections, en passant par la création de sa propre maison d’édition en 2003, Óscar Herrero mène de front son œuvre de compositeur-guitariste (sept CDs et un DVD live à ce jour) et un éminent travail pédagogique (outre le traité, trois cahiers d’études de niveaux élémentaire, moyen et supérieur, et la série de DVDs "Guitarra flamenca paso a paso’). La formation de centaine d’élèves et trois décennies d’expérience professionnelle garantissent la rigueur pédagogique des deux premiers volumes de "Aprende guitarra flamenca con Óscar Herrero" et la qualité musicale de la première livraison du "Repertorio para guitarra flamenca".

Dans un prologue commun à tous les volumes, destiné à expliquer sa démarche et le bon usage du matériel didactique qu’il nous propose, Óscar Herrero remarque que la spécificité de la guitare flamenca, par rapport à la guitare classique, réside essentiellement dans ses techniques de main droite et les effets sonores qu’elles génèrent. Aussi les six livres qui constitueront la collection aborderont ils successivement le pulgar, l’alzapúa (techniques de pouce), les rasgueados, le trémolo, le picado (gammes en attaques butées index/majeur) et les arpèges – les trois premières étant les fondements historiques et esthétiques du toque.

Il s’agit avant tout de mécaniser et d’intérioriser les "bons gestes" et les bonnes positions des doigts, de la main et du poignet (accessoirement des bras), de telle sorte qu’ils deviennent des réflexes corporels et cérébraux acquis dont il ne sera plus nécessaire de se préoccuper au moment de faire de la musique. "La técnica debe estar siempre al servicio de la expresión, está claro, es un vehiculo para poder expresar nuestras emociones a través de un instrumento. La técnica no es el objetivo, es el camino" (page 8) : les incertitudes techniques limitent d’autant la liberté d’expression, et par-delà celle de créer. Aussi chaque procédé technique est il décrit avec une précision chirurgicale, complétée par les images des vidéos librement disponibles sur le site web de l’éditeur (cf. à la fin de cet article). La mécanisation suppose la répétition des gestes, qui doit au moins au début être effectuée de manière consciente. Elle exige donc une grande concentration, que l’auteur facilite par deux séries d’exercices systématiques, d’abord en cordes à vide (seule la main droite doit être surveillée), puis en association main droite/main gauche – là encore, la mémorisation est simplifiée par toutes les successions répétitives possibles des index, majeur, annulaire et auriculaire en première position. Le même processus d’apprentissage est répété pour chaque nouvelle technique :

_ pour le pouce : attaque butée du pouce sur des cordes contigües / attaque butée du pouce avec sauts de cordes et arpèges ascendants et descendants sur deux, trois, quatre, cinq et six cordes / attaques du pouce, butées ou non, et golpes simultanés, sur une corde et sur un accord / alternance attaques butées du pouce et attaques pincées de l’index / même techniques en triolets P-i-P / attaques pouce buté et index pincé simultanées / alternance en doubles croches P-P-i-P.

_ pour l’alzapúa : alternance attaque ascendante et attaque descendante du pouce sur une seule corde / combinaison de trois gestes : note butée du pouce sur une corde, suivie d’un aller-retour sur un accord / même technique avec golpe sur l’attaque ascendante de l’accord / combinaison de quatre gestes : note butée du pouce sur une corde, suivie d’un aller-retour sur un accord et d’une note butée sur une corde / combinaison de trois gestes : aller-retour sur un accord, avec golpe sur l’attaque ascendante, suivi d’une note en attaque butée du pouce / combinaison de quatre gestes : aller-retour sur un accord, avec golpe sur l’attaque ascendante, suivi de deux notes en attaque butée du pouce / retour sur la technique précédente, avec liaison sur les deux dernières notes.

"Tener una buena técnica no es sinónimo de ser un buen guitarrista, se puede ser un excelente guitarrista con una técnica mediocre o ser un pésimo guitarista con una técnica maravillosa. Pero, si tenemos cierto buen gusto o talento musical (que también se desarrolla y mejora, como todo) la técnica nos ayudará a alcanzar melodías, sonidos que no alcanzaríamos sin ella. Nos ayudará a crear belleza" (page 9). Donc, après chaque technique dûment maîtrisée, place à la musique : chaque section d’exercices est conclue par une étude, en fait une falseta, avec souvent des références à des maîtres historiques (exemple : Sabicas por farruca et bulería) ou des harmonisations plus contemporaines (exemple : les accords de A7M du garrotín). Dans l’ordre des sections :

_ pour le pouce : farruca / verdial / soleá / garrotín / alegría / campanilleros / siguiriya.

_ pour l’alzapúa : tangos por medio / bulería por arriba / bulería por medio / siguiriya / farruca / bulería por medio / tango en La majeur.

NB : comme pour ses propres compositions, Óscar Herrero écrit les compases de douze temps en mesures à 12/4 ou 12/8. Des tirets indiquent les changements d’accentuation ou de mesures internes. Par exemple, pour la soleá, les systèmes 3-6-8-10-12 ; 1-4-7-10-12 ; les medios compases ; les substitutions de 6/8 à 3/4.

Le "Répertoire pour guitare flamenca" comportera cinq cahiers de six pièces, de niveaux élémentaire 1 et 2, moyen et supérieur 1 et 2, conçus en fonction des cursus de guitare classique tels qu’ils sont organisés dans les conservatoires espagnols – compte tenu des inévitables différences d’approche et d’évaluation entre les deux disciplines. Nous savons par expérience à quel point il est difficile de composer des pièces flamencas pour les premiers niveaux sans y sacrifier les codes du toque ni, surtout, la qualité du contenu musical. Nous saluons avec d’autant plus d’empressement la parution de ce premier volume, écrit pour le niveau moyen : farruca (La mineur), soleá (por arriba), tangos (por medio), petenera, sevillanas (por arriba / Do majeur / La mineur / La majeur), malagueña et verdial.

On trouvera dans toutes ces pièces un respect scrupuleux des codes (compases en rasgueados, llamadas, remates etc.) et de l’ADN historique de chaque palo : falsetas types (cf. le passage por caña et polo de la soleá) et traits cadentiels traditionnels (cf. les codas séquentielles de la petenera et de la malagueña). A chaque occurence, Óscar Herrero parvient à les suggérer sans équivoque tout en en donnant des lectures personnelles, sans pré-acquis techniques insurmontables pour le niveau visé. Les partitions fourmillent de détails harmoniques intéressants (cf. dans la farruca, la cadence à la dominante F – G – Ab – G – F – E(b9) ou l’usage de l’accord de Bb remplaçant celui de Dm dans une cadence V – IVm - I - V - I : E(b9) – Bb - Am – E7 – Am). Outre leur intérêt musical, les multiples contretemps et syncopes des tangos constituent un excellent entraînement rythmique. Plus généralement, nous retrouvons avec plaisir l’élégance mélodique du compositeur et ses détours chromatiques, en longs dialogues graves/aigus (sevillanas, verdial – entre autres).

Les conservatoires seraient bien inspirés d’acquérir ces ouvrages, y compris au nord des Pyrénées.

Oscar Herrero Ediciones

Claude Worms

Galerie sonore

Musa gitana (petenera)
Red Lion (sevillanas)

"Musa gitana" (petenera) : composition et guitare, Óscar Herrero

"Red Lion" (sevillanas) : composition et guitare, Óscar Herrero


Musa gitana (petenera)
Red Lion (sevillanas)




Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 11004958

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics