Poster un message

En réponse à :

Séville : une histoire du cante

samedi 30 juillet 2016 par Claude Worms
Quelques révisions pour préparer la Biennale 2016...
Calle Betis - Triana / logo : Alameda de Hércules
I) "Pero de todo aquel país, Sevilla es la depositoria de los uníversos recuerdos de este género". "Un baile en Triana" : Serafín Estébanez Calderón, "El Solitario"
Dès les années 1830, Estébanez Calderón situe la capitale du flamenco à Séville. Ses "Escenas andaluzas", rédigées à partir de 1831 et publiées en recueil (...)



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 9704650

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics