Diego Clavel

dimanche 27 juillet 2008 par Claude Worms

"Cantes vividos" : LP Ariola 82235 (1973) / guitare : Manolo Brenes

"La raíz del grito" : LP Ariola 88219 (1974) / guitare : Manolo Brenes et Pedro Peña

Diego Andrade Martagón "Diego Clavel" (La Puebla de Cazalla - Séville, 1946) est l’ un des plus grands cantaores contemporains, et assurément l’ un des plus dignes, en ces temps de mercantilisme effréné.

Vainqueur du concours de Mairena del Alcor en 1970, il est l’ une des grandes révélations de cette décennie, à l’ égal de José Menese, Enrique Morente, El Lebrijano, Manuel Gerena, Carmen Linares, Pansequito, Rosario López, Camarón de La Isla, Rancapino, El Agujetas... (heureuse époque !). Il n’ a jamais réellement chanté pour la danse (comme d’ ailleurs la plupart des artistes susnommés), et évité de se produire dans les tablaos, préférant donner des concerts dans les peñas flamencas, ou participer aux festivals de l’ été andalou. Sa version extraordinaire de la Siguiriya de Manuel Molina / Manuel Vallejo assura durablement sa popularité auprès du public de ces festivals (siempre levantaba al publico...), dont il fut l’ une des têtes d’ affiche jusqu’ à leur déclin. Il mène depuis un carrière discrète mais exemplaire, produisant contre vents et marées une discographie de haute tenue. On ne saurait trop insister sur l’ intérêt, pour tout aficionado, de son oeuvre anthologique en cours : elle compte actuellement quatre volumes consacrés, par ordre chronologique, aux Malagueñas, Fandangos de Huelva, Soleares, et Cantes de Levante (cf : discographie). Nous attendons avec impatience la prochaine livraison (Siguiriyas).

Le cante de Diego Clavel est immédiatement identifiable par son urgence et son engagement émotionnel (et physique...). Doté d’ une voix exceptionnelle (puissance, ambitus, et souffle), il sait ne pas en abuser, et ne dilue jamais les lignes mélodiques des cantes dans des démonstrations vocales inutiles. Quelque soit la durée de ses mélismes, il parvient à les dynamiser rythmiquement par une technique très personnelle d’ attaques vocales tranchantes, succédant à d’ infimes reprises de souffle. Bien que très orthodoxe quant au choix de son répertoire, il évite ainsi de tomber un mimétisme stérile, en imprimant à chaque cante la marque de son esthétique personnelle.

Diego Clavel avec Antonio Carrión

Discographie

"Cantes vividos" : LP Ariola (1973)

"La raíz del grito" : LP Ariola (1974)

"Encuentros" : LP MPS / BASF española (1976)

"Cantes y pensamientos" : LP Columbia (1981)

"A golpes de corazón" : LP Pasarela (1987)

"Sentir navideño" : CD Cambayá Records (1992)

"31 Malagueñas" : 2 CDs Canoa Records (1994)

"Por derecho" : CD Antequera (1996)

"Canta a Gerardo Diego" : CD Antequera (1996)

"Diego Clavel con Manolo Franco" : CD Promúsica (2000)

"Por los rincones de Huelva" : 2 CDs Big Bang / Cambayá (2003)

"Por Soleá" : 2 CDs Karonte (2005)

"Por Levante" : 2 CDs Karonte (2007)

Programme

LP Ariola 82235

Siguiriyas (Manuel Torres / Manuel Cagancho / Manuel Molina) / Tientos / Malagueña del Mellizo y Verdial de Juan Breva / Peteneras (guitare : Manolo Brenes)

LP Ariola 88219

Caña (guitare : Pedro Peña) / Fandangos d’ El Gloria (guitare : Manolo Brenes / Debla y Martinete / Bulerías por Soleá (guitare : Manolo Brenes et Pedro Peña)

Claude Worms

Galerie sonore


Siguiriyas
Tientos
Malagueña y Verdial
Peteneras
Caña
Fandangos
Debla y Martinete
Bulerías por Soleá




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 6176270

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics