Gabriel Moreno : "Canta en caló"

jeudi 5 juillet 2018 par Claude Worms

"Gabriel Moreno canta en caló" : un LP Hispavox (série Clave) 18-1312 S, 1973.

En 1968 et 1969, Gabriel Moreno avait enregistré coup sur coup pour Hispavox deux albums devenus historiques en duo avec Víctor Monge "Serranito" (Víctor Monge "Serranito". Una guitarra flamenca imprescindible). Ce dernier ayant décidé de se consacrer exclusivement à sa carrière de soliste, le label fait ensuite appel à son guitariste "maison", Félix de Utrera, pour accompagner le cantaor.

Au début des années 1970, les deux musiciens produiront trois LPs : "Gabriel Moreno" (Hispavox HH S 10-377, 1970) d’abord, puis deux opus thématiques. Le premier, "Cantes de Pastora y Tomás Pavón" (Hispavox HH S 10-414, 1972) initie une série d’hommages rendus par de jeunes artistes aux grands maîtres "classiques". Il s’agissait de revivifier des répertoires et des styles vocaux sous-estimés à l’époque, et peu accessibles en l’absence de rééditions des 78 tours originaux. La qualité de l’enregistrement de Gabriel Moreno - le respect des sources n’excluant pas des lectures personnelles - est comparable à celle de l’ hommage à Antonio Chacón d’Enrique Morente ("Homenaje a D. Antonio Chacón", deux LPs Hispavox Clave 18-1380 S, 1977). On trouvera d’autres tentatives moins systématiques dans nombre de disques contemporains, de Carmen Linares, Rosario López, Naranjito de Triana, Curro de Utrera ou Curro de Lucena, entre autres.

"Gabriel Moreno canta en caló" (LP Hispavox Clave 18-1312 S, 1973) reste beaucoup plus singulier. A notre connaissance, il s’agit du seul album de la discographie flamenca dont le programme comporte six séries de letras entièrement rédigées en caló, adaptées à des cantes traditionnels. Nous laisserons aux linguistes et philologues le soin d’apprécier la pertinence de l’entreprise, telle qu’elle est exposée dans le texte introductif du livret que que nous reproduisons ci-dessous, avec les letras en caló et leurs traductions.

Les quatre compléments (textes en espagnol) méritent également une écoute attentive, avec un Félix de Utrera plus "ricardien" que jamais : deux tarantas de Linares (dont la classique "Gabriela"), une cartagenera (El Rojo el Alpargatero), une caña suivant rigoureusement le modèle de Rafael Romero et deux granaínas originales, à notre avis parmi les plus belles jamais enregistrées.

Claude Worms

Textes

PDF - 692.3 ko
Gabriel "Moreno canta en calo" / texte de présentation

"La bajaña caló" (tangos)

PDF - 101.8 ko
"La bajaña caló"

"Caló roneante"

PDF - 106.9 ko
"Caló roneante"

"Pa endicar venir"

PDF - 93.9 ko
"Pa endicar venir"

"Me da trajata"

PDF - 136.5 ko
"Me da trajata"

"Chorrorritos los calós"

PDF - 111.8 ko
"Chorrorritos los calós"

"Sinaba marao"

PDF - 193.5 ko
"Sinaba marao"

Programme de l’album

MP3 - 2.7 Mo
Tangos de Triana

MP3 - 7.2 Mo
Soleares

MP3 - 5.7 Mo
Fandangos

MP3 - 7.3 Mo
Siguiriya y cabal

MP3 - 2.4 Mo
Martinete y debla

MP3 - 3.4 Mo
Bulerías

MP3 - 5.2 Mo
Tarantas

MP3 - 2.9 Mo
Cartagenera

MP3 - 6.6 Mo
Caña

MP3 - 6.9 Mo
Granaínas

1) "La bajaña caló" (tangos de Triana)

2) "Me da trajata" (soleares : La Serneta / La Serneta / La Andonda / Joaquín el de la Paula)

3) "Caló roneante" (fandangos)

4) "Pa endicar venir" (siguiriya y cabal : Paco la Luz / Silverio Franconetti)

5) "Chorrorritos los calós" (martinete y debla)

6) "Sinaba marao" (bulerías)

7) "Están sembrando pimientos" (tarantas)

8) "Mi totanera" (cartagenera)

9) "Los celos son" (caña)

10 "Alhambra sonora" (granaínas)

Chant : Gabriel Moreno

Guitare : Félix de Utrera

Textes : Opalo / Félix de Utrera

Production : José Blas Vega


Gabriel "Moreno canta en calo" / texte de présentation
Tangos de Triana
Soleares
Fandangos
Siguiriya y cabal
Martinete y debla
Bulerías
Tarantas
Cartagenera
Caña
Granaínas
"La bajaña caló"
"Caló roneante"
"Pa endicar venir"
"Me da trajata"
"Chorrorritos los calós"
"Sinaba marao"




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 6606290

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics